Monday, November 23, 2020

La concentration de CO2 a brutalement augmenté malgré le confinement - Belga

La concentration de CO2

Le ralentissement industriel dû à la pandémie de Covid-19 n’a pas freiné l’augmentation record des concentrations de CO2, le principal gaz à effet de serre persistant dans l’atmosphère, a indiqué l’ONU lundi.

Selon le Bulletin annuel de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), une agence de l’ONU, la concentration de dioxyde de carbone dans l’atmosphère a brutalement augmenté en 2019, la moyenne annuelle franchissant le seuil de 410 parties par million, et la hausse s’est poursuivie en 2020, alors que la pandémie de Covid-19 a forcé de nombreux pays à mettre à l’arrêt leur économie.

"La baisse des émissions liée au confinement ne représente qu’un petit point sur la courbe à long terme. Or, nous devons aplatir cette dernière de façon durable", a déclaré le Secrétaire général de l’OMM, Petteri Taalas.

Selon le bulletin de l’OMM, pendant la période la plus intense d’arrêt des activités économiques, les émissions quotidiennes mondiales de CO2 ont enregistré une diminution allant jusqu’à 17% en raison du confinement.

Alors que la durée et la sévérité des mesures de confinement restent encore floues, l’OMM juge très difficile d’estimer la réduction annuelle totale des émissions en 2020, mais elle estime que, selon des estimations préliminaires, cette réduction sera de l’ordre de 4,2% à 7,5%.

Une telle réduction des émissions n’entraînera toutefois pas de diminution des concentrations de CO2 dans l’atmosphère cette année car ces concentrations sont le résultat des émissions passées et actuelles cumulées.

No comments:

Post a Comment

Only News

EL News

Δημοσιεύτηκε από Geo Kok στις Πέμπτη, 11 Φεβρουαρίου 2021
Δημοσιεύτηκε από Geo Kok στις Παρασκευή, 12 Φεβρουαρίου 2021
Δημοσιεύτηκε από Geo Kok στις Πέμπτη, 11 Φεβρουαρίου 2021
Blog Widget by LinkWithin