Wednesday, January 22, 2014

Gaz de schiste: la Commission européenne ouvre la voie à l'exploitation

   La Commission européenne a adopté mercredi une recommandation qui laisse la voie libre à l'exploitation du gaz de schiste en Europe à condition de respecter des "principes communs" minimaux, notamment sanitaires et environnementaux.
"Le gaz de schiste suscite des espoirs dans certaines régions d'Europe, mais également des inquiétudes. La Commission répond aux demandes d' action en formulant des principes minimaux que les Etats membres sont invités à suivre afin de tenir compte des aspects environnementaux et sanitaires et de donner aux exploitants et aux investisseurs la prévisibilité nécessaire", a expliqué le commissaire chargé de l'Environnement, Janez Potocnik.

Au grand dam des organisations de défense de l'environnement et à l'encontre du souhait du Parlement européen, la Commission européenne a refusé d'imposer des normes juridiques contraignantes concernant l'exploration et l'exploitation de cette source d'énergie.
Les recommandations de Bruxelles sont "totalement insuffisantes pour protéger les populations et l'environnement des risques posés par l'extraction de ces hydrocarbures", a estimé l'ONG Les amis de la Terre. Elle a dénoncé dans un communiqué "le manque absolu de courage de l'Union européenne qui, face aux pressions des lobbies, a renoncé à prendre des mesures concrètes dans ce domaine".

Transparence?
"Un site ne pourra être sélectionné que si l'évaluation des risques démontre que la fracturation hydraulique à haut débit n'entraîne la libération directe d'aucun polluant dans les nappes phréatiques", recommande notamment la Commission.
Les Etats devront également s'assurer que les installations pour exploiter le gaz de schiste soient "construites de manière à éviter des fuites à la surface et des déversements dans le sol, l'eau ou l'air".

Les évaluations d'impact sur l'environnement devront être menées avec "le maximum de transparence", insiste le texte de la Commission. Les autorités nationales devront ainsi informer le public des produits chimiques utilisés durant la fracturation hydraulique.
Les Etats membres de l'Union sont simplement invités à appliquer les principes formulés dans un délai de six mois et, à compter de décembre 2014, à informer chaque année la Commission des mesures qu'ils auront mises en place.

Le développement du gaz de schiste dans l'UE est controversé. Certains pays (Royaume-Uni, Danemark, Pologne, Roumanie) développent des projets d'exploration, mais la France et la Bulgarie ont interdit l'exploitation. 
  • L'Allemagne a banni la fracturation hydraulique dans les zones riches en eau de son territoire.
AFP

1 comment:

  1. EU issues framework for shale gas exploitation....

    The European Commission issued Wednesday recommendations to ensure that clear environmental safeguards are in place when the controversial technique of "fracking" is used to tap shale gas reserves.

    With a number of European countries looking to begin drilling for shale gas, the Commission is responding to calls for "minimum principles ... to address environmental and health concerns and give operators and investors the predictability they need," said Environment Commissioner Janez Potocnik.

    Fracking involves the injection of chemicals and water under very high pressure to fracture shale rock formations deep underground and so release the gas and oil they contain, but there have been concerns the process can pollute water supplies and the soil.

    Widely used in the United States, fracking has been heralded as an "energy revolution", helping put the economy back on track with US companies benefiting from much cheaper energy prices.

    Several EU countries have begun to explore for shale gas, and while none have yet begun commercial exploitation using fracking, led by Britain they have called for the EU to adopt light-touch regulation on shale gas.

    Others, like France which has banned use of the technique, are concerned about its potential environmental impact.

    The Commission's recommendations include the careful assessments of the environmental impact and risks of shale gas projects, informing the public about which chemicals are used, insuring industry best practices are used, and the close monitoring of water, soil and air quality.

    While non-binding, the Commission urged the 28 member states to implement them within six months.

    The Commission added it would require they report annually about what shale gas measures have been put in place and prepare a scoreboard on the situation in each country.

    The recommendations are part of a wider initiative by the Commission to create an integrated climate and energy policy framework for the period up to 2030.
    http://www.france24.com/en/20140122-eu-issues-framework-shale-gas-exploitation/
    22/1/14

    ReplyDelete

Only News

EL News

Δημοσιεύτηκε από Geo Kok στις Πέμπτη, 11 Φεβρουαρίου 2021
Δημοσιεύτηκε από Geo Kok στις Παρασκευή, 12 Φεβρουαρίου 2021
Δημοσιεύτηκε από Geo Kok στις Πέμπτη, 11 Φεβρουαρίου 2021
Blog Widget by LinkWithin